DOSSIER: STARSHIP & STARLINK, L'ERREUR DE SPACEX ?

1639990224_maxresdefault.jpg.webp



Merci à ChristianDebney ( ) d’avoir accepté de me prêter une de ses illustrations pour cet épisode. n’hésitez pas à aller voir son incroyable travail.

Pour ce petit dossier hors-série, on va parler de Starlink de sa rentabilité, du Starship et de la concurrence, et donc de la stabilité financière actuelle et future de SpaceX et du Starship !

Mon Utip:

Me soutenir via Astroshop:

Mon Twitter:

Mon Discord:

Crédit musique: Kevin Mcleod –

j’espère que cette vidéo vous plaira, si c’est le cas, ou pas, n’hésitez pas à venir discuter dans l’espace commentaire, il est ici pour ça !

N’hésitez pas non plus à me proposer des idées d’épisodes, à me poser vos questions etc, bref, n’hésitez pour rien ( sauf pour me dire que l’ISS n’existe pas, là ça peut piquer ).

Les sources de cet épisode:

#Starship #SpaceX #Starlink #StarshipS20

41 comments
  1. Les neutron, électron, et tous les lanceurs légers vont effectivement se mettre sur le marché. Mais la clé du sujet est à chercher dans la constellation de satellites. Le premier arrivé a la primauté ; en orbite basse pour du haut débit rapide ; donc des centaines, des milliers de satellites. Des coûts à compter en milliards, mais un marché solvable (USA d'abords) en milliards aussi. Qui est adapté pour des lancements multiples, nombreux ? Space X, des lanceurs réutilisables, qui ont de l'intérêt si on en utilise beaucoup beaucoup. Tous le reste, Mars, la Lune, le marché des satellites, c'est la cerise sur le gâteau, on ne parle que modérément du gros gâteau sous la cerise. Attention, si des requins préfèrent que la poule aux oeufs d'or soit morte plutôt que dans les mains de quelqu'un d'autre, ce milieu est dangereux.

  2. Bonne idée de se fonder sur des chiffres. Cette fibre de carbone est impressionnante, je ne savais pas que c'était léger à ce point !
    Sinon, afin de mieux cerner Starlink & co, saurais tu pourquoi le concept de constellation de satellites a pris de telles proportions en terme d'enjeux ? Même l'Europe a dit en vouloir une, y-a-t'il des enjeux géopolitiques derrière ? Parce qu'à première vue on a du mal à saisir en quoi ce serait si révolutionnaire face à la fibre optique, la couverture mondiale ressemblant plus à un marché de niche qu'à un service de consommation de masse. Sans parler des investissements initiaux faramineux, et de nouveaux coûts très importants lorsque la constellation devra être renouvelée…

  3. Bonjours je pense que se n est pas un problème d argent c est l homme le plus riche sa n avance pas assez vite pour lui .

  4. personnellement le starship j'ais du mal a y croire les solutions technique adoptée semble beaucoup trop périlleuse pour réussir a tout les coup ! pour transporter des humain sans systèmes d'éjection de secours c'est accorder trop de confiance a cette technologie ! cela dis rien ne ferais plus plaisir de le voir réussir !

  5. obligé de parler comme un robot ou comme un mauvais journaliste de la TNT ?.. une diction plus naturelle et plus rapide serait + agréable à suivre

  6. Excellent sujet, complet et instructif !!, mais de grâce, changer de voix off !!, très désagréable à l'oreille !!.

  7. Il ne faut pas oublier que le Starship a l'origine devait être construit en fibre de carbone. Le Starship en acier est un véhicule de développement. Rien n'empêche Spacex éventuellement une fois que le véhicule est entièrement développer de construire une version en fibre de carbone qui serais encore plus performante.

  8. Trop cher leur abonnement 99$ .. + 500 $ l'antenne ( l'appareil ) ..
    En Europe où la couverture internet est très importante, Musk ne risque pas de faire de bénef

  9. En lecture x1.25 c'est impec. Dommage de ne pas travailler ton élocution, le contenu est de qualité, mais c'est impossible à suivre en l'état.

  10. faut pas oublier que le starship a plusieurs fonction face au autres lanceurs qui sont que des lanceurs 🙂

  11. Je ne suis pas d'accord sur la considération du Starship. Je crois vraiment qu'il sera de loin, au dessus de toutes concurrences. Pourquoi? Parce qu'il va atteindre un coût de lancement très bas, grâce a sa réutilisation total et rapide mais surtout, grâce a son immense capacité de charges utiles. Son immense capacité de charge utile a bas coût va faire de lui un lanceur hors compétition, hors champ.
    Même Rocketlab (dont j'admire leur entreprise) ne pourra pas les atteindre. Car leur futur lanceur réutilisable est prévu pour 2024 (si ont reste optimiste, nous savons tous que dans l'industrie spatial il y a toujours des retards du aux imprévus, complications..etc). D'ici 2024, SpaceX eux aussi avancerons (et nous savons a quel point ils sont plus rapide que tous concurrents).

    SpaceX, en cherchant a rester objectif et non subjectif, est je pense, très en avance sur toute l'industrie spatial, et même dans les années a venirs. StarShip sera je pense, si ils atteignent leur objectif, effectivement, le roi des lanceurs et je crois qu'on peu le dire haut et fort.

  12. Excellente synthèse et analyse des enjeux techniques et financiers croisés… quelle partie d'échecs passionnante qui se déroule sous nos yeux, en direct…Effectivement, je ne suis pas pour l'idolâtrie
    d'Elon Musk : on voit bien que la technologie offre des choix multiples, avec une combinatoire complexe….ça, c'était la bonne surprise de la présentation du projet "neutron" …
    Prenez soin de vous aussi !

  13. Ce qui est sur le cout operationnel et strategique est proportionnel à ses ambitions , celui est sans faille pour elon

  14. SpaceX n'a jamais prétendu écraser la concurrence, mais prouver que la réutilisabilité était le défi à relever pour rendre l'accès à l'espace moins coûteux et plus fiable. Que les autres constructeurs s'en emparent et améliorent le concept ne doit pas le déranger. Son principal objectif est Mars (entretemps la Lune).
    L'annonce de Rocket Labs demandera 3-4 ans pour se concrétiser, où en sera le Starship à cette date. Bien malin qui pourrait le dire? Et la situation de SpaceX (indépendamment de ses capacités) est bien plus enviable au vu de ce qu'il a déjà accompli et dont on verra un aperçu tangible d'ici quelques semaines en 2022.
    En ce qui concerne Neutron, le fait de revenir avec le booster au site de lancement l'oblige à conserver davantage de combustibles que s'il peut atterrir sur une barge en mer sur la trajectoire du lancement, ce qui impacte la charge utile à emporter ou alors sacrifier le booster, donc coût plus élevé. Pour ce qui est des vols habités (les plus rentables), beaucoup d'interrogations demeurent quant à la conception-adaptation du lanceur et sa charge utile (capsule-mini navette?). Au sujet des engins spatiaux inter-planétaires, ce sera forcément limité en masse emportée. Donc, je ne vois rien qui mettrait SpaceX en difficultés à ce niveau avant une décennie, sans compter qu'Elon Musk ne va pas dormir sur ses lauriers.
    Mais il est un fait que le Raptor est son talon d'Achille, car il conditionne Starlink et les vols interplanétaires qui lui tiennent à coeur. Cependant, il a déjà fonctionné en vol, ce que, à ma connaissance, aucun autre constructeur n'a encore effectué avec succès.
    2022 sera une année charnière pour SpaceX. Préparez vos futurs vidéos, qui ne vont certainement pas manquer et seront, je vous le souhaite, très captivantes et très suivies.

  15. SpaceX et Starlink seront des échecs techniques et commerciaux, comme l'Hyperloop et Solar city. Tesla survivra, mais sera revendue. Vous verrez. Tout cela n'est que du vent.

  16. Sympa mais:
    Le Starship n'a aucune concurrence équivalente en capacité… Enfin quand il volera pour de bon ..
    Et pourquoi parler de tôle d'acier de 6 mm ? 🤔 Le Starship c'est 3 ou 4 mm
    La fibre de carbone est limitée en diamètre ( pas 9m) et d'ailleurs Blue origin est passé aussi a l'inox pour son futur lanceur ( de dans deux ans , lol)
    Le carbone ne résiste pas à une rentree atmosphèrique … Ou en ajoutant un bouclier ( donc rajouter du poids et de la complexité)
    Bref c'est pas simple

  17. Bien pour les commentaires, par contre ton élocution est à revoir ! Tu parles sur un ton d’une anxiété extrême… Dommage, mais cela se rectifie😉

  18. ”En essayant continuellement on finit par réussir. Donc : plus ça rate, plus on a de chance que ça marche.”
    Professeur Shadoko

  19. Je suis plutot d'accord mais c'est une logique de la méthode de EM qui est d'avancer dans sa vision pour prendre les autres de vitesse, ses choix sont toujours plutot judicieux mais il est contraint à la communication constante (avec un coup d'avance) avec des impondérables qu'il ne peut gérer, effectivement c'est la réalité des marchés! Je ne pense pas qu'il ait à craindre des autres innovateurs du secteur mais bien plus à la confiance que lui accorde ses collaborateurs et investisseurs… C'est un projet planétaire dans lequel il se lance un peu tout seul (d'ou la nessécité d'écraser les autres) et ce n'est pas dit que l'histoire soit au rendez-vous avec lui! Depuis le départ on sait que la fourniture de moteur est la pierre d'achoppement… Il faut bien dire qu'il a amélioré mais pas révolutionné le bidule et c'est là à mon sens une grosse faiblesse car il ne s'agit plus maintenant de monter avec 3 moteurs dans l'atmosphère mais avec au moins 36 en orbite, si J'ai bien suivi! Si à chaque essai, il perd tout, à la cadence ou il teste, ça va faire mal! Je pense aussi qu'il aurait fallu dévellopper des tuyères spikes… Pour le reste le choix de l'inox n'est peut être pas si mauvais car si tout le monde peut sortir des vidéos virtuelles pour attirer les investisseurs, faut voir ensuite sur le terrain. Le carbone supporte plus la chaleur que l'inox mais il n'y a pas tant de différence pour qu'il ne puisse se passer d'une protection, surtout pour que cela n'affecte pas sa structure… certes en jouant sur une altitude réduite de séparation et une phase de rentrée plus planante, peut être ?… mais Rocket lab n'en est pas là, son second étage ne revient pas et j'attend de voir, comment il intégrera tout ce qui faut dedans. Sinon merci de faire avancer le sujet j'adore ta voix et ses nonantes!

  20. J'adore ta phrase "le tout, biensûr, avec des fusées géantes qui explosent"! Juste! excellent!
    Christophe

  21. Merci pour cette, "enfin" objectivité sur starship contrairement à d'autres chaîne YouTube ; MERCI !!! si space X fait faillite, ça sera une bonne nouvelle pour les astronomes !!!!!

  22. J'ai un gros doute sur les capacités du Starship à atterrir sur n'importe quel sol et à pouvoir repartir de suite sans remise en état des moteurs.

  23. Salut quand on voit ce que coûte d'envoyer un simple vaisseau de 9m de diamètre 🤔😱
    C'est pas demain la veille que l'on fera des navettes entre la Terre et n'importe quel destination pour une éventuelle colonisation .

Comments are closed.

Previous Post
1639988526_maxresdefault.jpg.webp

HIGHLIGHTS : Blue Origin's New Shepard NS 19 Crew Mission ( Launch & Landing)

Next Post
1639992021_maxresdefault.jpg.webp

Watch: Blue Origin launches crew of 6 to space and back

Related Posts
Total
0
Share